Côte d’Ivoire : Zokora claque la porte des Eléphants !

La rumeur était persistante depuis jeudi, elle a finalement été confirmée par l’encadrement ivoirien : Didier Zokora a quitté la sélection nationale. Le milieu de terrain a pris ses affaires et laissé ses coéquipiers dans la nuit de mercredi. Un problème par rapport à l'attribution du capitanat pourrait être l'une des causes de ce départ.


Il y a de l'eau dans le gaz chez les Eléphants. Jusque-là sans débordement, la préparation de la sélection ivoirienne a été perturbée par l'annonce du départ de Didier Zokora, qui a quitté le groupe sans en informer les membres du staff technique. Le milieu de terrain de Trabzonspor a laissé ses partenaires dans la nuit de mercredi à jeudi, sans indiquer sa destination.

Problème de capitanat ?

Il s’est passé un fait assez rare pour être relevé. Notre capitaine, Didier Zokora, a quitté le regroupement dans la nuit du mercredi pour des raisons qui lui sont propres“, a fini par concéder le directeur de la communication en conférence de presse, face à l'insistance des journalistes, mais sans donner plus d'informations sur les raisons de cette “fugue”.

Un incident de la vie du groupe qui fait désordre à moins de 48 heures du match contre le Maroc à Abidjan, comptant pour la 6e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Des premières informations qui ont filtré, “Maestro” aurait eu quelques mots avec son sélectionneur, Sabri Lamouchi, qui aurait refusé de lui accorder un peu de repos après son arrivée au rassemblement mardi.

Lamouchi : “Personne n’est indispensable

Un refus justifié par le technicien par le fait que Zokora était déjà en retard, et qui a été doublé du retrait de son brassard de capitaine, pour le remettre à Didier Drogba, de retour en sélection pour un match officiel, après avoir été écarté depuis la CAN 2013. Depuis, le joueur le plus capé sous le maillot national est introuvable et les tentatives de Sabri Lamouchi de le contacter sont restées infructueuses.

Il traverse des moments assez difficiles“, a tenté d'expliquer le technicien franco-tunisien, avant de tenter de faire abstraction de cette défection de taille : “Nous sommes proches d’un objectif qui nous tient à cœur. Je veux parler de la qualification pour la Coupe du monde 2014. La rencontre face au Maroc est tout aussi importante parce qu’elle nous mettra dans de bonnes conditions pour aborder le dernier tour des éliminatoires. Je mets tout en œuvre pour que nos objectifs soient atteints. Rien, ni personne ne passera au dessus de ses objectifs. Rien, ni personne n’est indispensable. La Côte d’Ivoire n’appartient à personne sinon aux Ivoiriens.

Zokora ne fait donc pas figure d'exception et c'est sans lui que l'équipe s'attelle désormais à affronter le Maroc. Cette défection vient cependant rappeler qu'en dépit des apparences et des discours, l'ambiance au sein des Eléphants n'est pas toujours au beau fixe. L'altercation entre Gosso et Razak lors du dernier rassemblement en étant la parfaite illustration.

Avatar photo
Malick Bamba