Côte d’Ivoire : Faé fait une révélation sur Zaha

Emerse Faé, le sélectionneur de l’équipe de Côte d’Ivoire, a expliqué les raisons de la non-convocation de Wilfried Zaha pour le prochain match contre le Gabon ainsi que face au Kenya les 7 et 11 juin prochains.

Ce jeudi, Emerse Faé communiquait la liste des 25 sélectionnés pour prendre part aux troisième et quatrième journées de qualifications à la Coupe du monde 2026 contre le Gabon et le Kenya. Absent depuis sa dernière frasque en novembre passé, Wilfried Zaha (31 capes, 5 buts) ne participera pas aux deux prochains rendez-vous non plus. Et ce, en dépit d’une rencontre avec Faé en Turquie fin mars qui ouvrait la porte à un retour.

Zaha pas à son meilleur niveau

De passage en conférence de presse, Faé a expliqué les raisons de son choix. D’après le technicien de 40 ans, le leader du championnat de Turquie avec Galatasaray n’est pas à son meilleur niveau pour revenir en sélection, effectuant au passage une révélation sur sa situation en club. “Lors de notre échange physique avec Wilfried Zaha, il nous a dit qu'il n'était pas dans un projet sportif qui lui correspond. Il va travailler pour trouver un projet adapté et ainsi se battre pour retrouver sa place dans les échéances futures”, a confié l’ancien Niçois.

Régulièrement titularisé jusqu’à fin janvier, Zaha a depuis été relégué au statut de remplaçant. Depuis le 25 janvier, et la victoire 3-1 contre Istanbulspor, le joueur passé par Manchester United n’a démarré qu’une seule rencontre de Süper Lig. C’était le 2 avril pour le succès contre Hatayspor (1-0). Lié jusqu’en juin 2026, Zaha devrait donc aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs, un an après son arrivée en provenance de Crystal Palace, comme l'a sous-entendu Faé.

Côte d’Ivoire : Faé fait une révélation sur Zaha
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.