Coupe du monde 2026 (Q) : la Côte d’Ivoire dompte le Gabon !

Tous deux à égalité en tête du groupe F des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, la Côte d'Ivoire et le Gabon s'affrontaient ce vendredi à Korhogo dans le choc de la 3e journée des qualifications. Et ce match a tourné à l'avantage des Eléphants (1-0) qui s'envolent seuls en tête grâce à un bijou de Seko Fofana.

Très vite, le Gabon avait l’opportunité de mener au score. En effet, une minute seulement après le coup d’envoi, Pierre-Emerick Aubameyang, pour son grand retour en sélection, se présentait à droite face au gardien. Néanmoins, l’attaquant phocéen tirait sur le poteau alors qu’il visait l’angle fermé (2e). Échaudés, les Éléphants répliquaient par Oumar Diakité. L’attaquant rémois positionné en pointe droite aux côtés de Sébastien Haller dans le 3-5-2 ivoirien rentrait intérieur après un bon travail de fixation et expédiait un tir rasant qui passait à côté du second poteau (8e). Dans la minute suivante, son coéquipier tirait, lui, à bout portant sur Loyce Mbaba qui captait le cuir sans coup férir (9e).

Les deux formations se rendaient coup pour coup. Jim Allevinah exécutait un enchainement contrôle-frappe repoussé par Yahia Fofana avant une tête smashée sur un corner ivoirien. Elle-même suivie d’un coup franc de Denis Bouanga dévié et qui mettait en difficulté Y. Fofana obligé de capter le cuir en deux temps (28e).

Seko Fofana, la spéciale

Dans ce mano a mano, c’est finalement les champions d’Afrique en titre qui ouvraient la marque par Seko Fofana peu après la demi-heure de jeu. Le joueur en fin de prêt à Al-Ettifaq profitait d’une remise en une touche de Franck Kessié à gauche aux abords de la surface pour déposer sa spéciale, un missile dans la lucarne gauche de Mbaba (1-0, 36e).

Les Ivoiriens partaient ainsi à la pause avec de l’avance au tableau d’affichage, mais ne baissaient pas le pied pour autant dans le deuxième acte, à l’image de Sébastien Haller, qui passait tout proche de doubler la mise pour les siens. Le tout frais vice-champion d’Europe avec le Borussia Dortmund échappait en effet au marquage sur l’aile droite puis voyait son tir un peu trop croisé frôler le montant gauche de la cage gabonaise (51e).

Les Eléphants se détachent

Cependant, le rythme baissait progressivement. À ce titre, Emerse Faé remplaçait Haller par Simon Adingra (66e) pour donner un second souffle à son équipe. Coutumier des sorties de banc tonitruantes, notamment depuis la CAN, le feu-follet de Brighton mettait en l’intervalle de quelques minutes le feu dans l’arrière-garde des Panthères. Il gagnait ainsi un dangereux corner en sollicitant le portier adverse, sauvé dans la foulée par son montant puis la barre transversale sur une tête plongeante de Kessié en fin de match.

Le score n’évoluera pas. La Côte d’Ivoire enchaine un troisième succès de rang et se détache de son adversaire du soir en tête du groupe F avec neuf points sur neuf. Mardi à Lilongwe face au Kenya, elle tentera de creuser l’écart avec une quatrième victoire de suite. Les Panthères joueront, eux, la Gambie avec pour objectif a minima de conserver la seconde place.

Les compos de Côte d'Ivoire-Gabon

447883128 781133357465852 6372412609311974506 n GPfU7HXXUAEE3Y0

Coupe du monde 2026 (Q) : la Côte d’Ivoire dompte le Gabon !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.