Côte d’Ivoire : la confidence de Gasset sur son départ

Nouvel entraîneur de l'Olympique de Marseille, Jean Louis Gasset a pour la première fois exprimé une certaine amertume au sujet de son départ en pleine CAN 2023, au sortir d'une phase de groupes chaotique avec la Côte d'Ivoire.

Pour le bien du groupe et afin de chasser les ondes négatives expliquait-il, Gasset avait démissionné quelques jours après le fiasco contre la Guinée Equatoriale (0-4). La suite, on la connaît, son adjoint Emerse Faé a pris les rênes avec brio et permis aux Eléphants de décrocher leur troisième étoile à domicile au sortir d'un parcours fou.

Samedi, à l'issue du carton contre Clermont (5-1) dans le cadre de la 24e journée de Ligue 1, Gasset, est revenu sur cet épisode de la CAN. «C’était difficile. J’ai ressenti un sentiment d’inachevé. Bien sûr, je suis très heureux que la Côte d’Ivoire ait remporté la Coupe d’Afrique des Nations. Mais il est vrai que trouver un défi aussi excitant sur une période de trois mois m’a aidé à surmonter ce qui s’est passé», a-t-il confié. C'est la première fois que le technicien français, très fair-play jusque-là, montre aussi ouvertement une certaine frustration sur la fin de son aventure avec la Côte d'Ivoire.

Des débuts de rêves à l'OM

Au moment de son arrivée à l’OM, Gasset avait déclaré au sujet de son départ : “J'ai travaillé deux ans avec la Côte d'Ivoire. Durant cette période, j'ai œuvré pour créer un groupe, pour renouveler l'équipe en écartant certains anciens et en misant sur de jeunes talents. Ces deux années ont été remarquables. Nous avons débuté la CAN par une victoire, mais ensuite, après une pause de cinq jours, nous avons subi une défaite humiliante 4-0. J'ai ressenti une profonde humiliation. J'ai alors exprimé à mon président qu'il était impossible d'accepter une telle situation”. Il semble aujourd'hui que cette période soit derrière lui, et que le coach se concentre désormais pleinement sur son club.

Actuellement, Gasset réalise de bons débuts avec l’Olympique de Marseille, avec trois victoires en autant de matchs depuis son arrivée. Il est le premier coach à réaliser cette prouesse depuis Otto Gloria en 1962.

Avatar photo
Nathacio De Souza

Passionné de football, je jongle entre les touches du clavier aussi habilement que Vinicius avec un ballon. Je transforme chaque match, chaque action, chaque but en une symphonie de mots.