CAN 2023 : le Nigeria douche le pays-hôte !

Après sa victoire initiale, la Côte d'Ivoire a douloureusement chuté face au Nigeria (0-1) ce jeudi au stade d'Ebimpé à l'occasion du premier choc de la CAN 2023. Au terme d'un premier acte équilibré, les Eléphants ont déçu en seconde période et s'inclinent sur un penalty obtenu par Victor Osimhen et transformé par William Troost-Ekong. Le pays-hôte jouera sa qualification lors de la dernière journée dans ce groupe A totalement relancé…

La rencontre démarrait sur des chapeaux de roue. Les deux équipes se rendant coup pour coup, avec pas moins de quatre occasions durant le premier quart d’heure. Christian Kouamé en premier reprenait de la tête un centre venant de la droite (7e), puis de l’autre côté, Victor Osimhen, lancé à gauche dans la profondeur, envoyait son tir au-dessus de la transversale (8e). Sur la contre-attaque immédiate, Kouamé, encore lui, butait sur Stanley Nwabili (9e). Dans son sillage, Evan Ndicka, pourtant esseulé au centre de la surface, tirait dans les bras de Nwabili, suite à une passe en retrait de Kouamé (15e).

Le mano a mano reprenait après une petite trêve de huit minutes. Samuel Chukwueze rallumait en effet la mèche avec une frappe contrée de justesse par la défense ivoirienne (23e). Tentative à laquelle répondait Seko Fofana par sa spéciale, un missile des 40 mètres, repoussé par Nwabali (31e).

La VAR et le Nigeria refroidissent la Côte d’Ivoire

Avec la chaleur, le rythme retombait avant la pause, et plus encore du côté des Éléphants. Ainsi, seuls Semi Ajayi, d’une tête non cadrée (37e), et Zaidu Sanusi, auteur d’une demi-volée largement au-dessus, se signalaient pour le Nigeria (45e). Deux signes avant-coureurs de l’ouverture du score des Super Eagles intervenant juste après la reprise. En effet sur un penalty accordé après recours à la VAR, et ce en raison d’une intervention en retard d’Ousmane Diomandé sur Osimhen, William Troost-Ekong tirait en force plein axe et climatisait le Stade Alassane Ouattara d’Ébimpé (0-1, 55e).

Alors que les Ivoiriens venaient de prendre un coup sur la tête, Osimhen était lui proche de faire le break sur une tête non cadrée, coupant au premier poteau un corner botté du coin droit (62e). Jean-Louis Gasset injectait alors du sang neuf en opérant plusieurs changements dont les sorties de banc de Nicolas Pépé (67e) et d’Oumar Diakité (80e). Le premier redynamisait l’attaque à travers une percussion sur la droite, mise en échec néanmoins par une sortie bien sentie de Nwabali (73e). L’attaquant du Stade de Reims brillait lui par un tacle rageur dans les pieds d’un adversaire ayant armé une frappe dangereuse dans la surface (83e). C’était bien trop insuffisant toutefois pour ébranler des Nigérians qui avaient durci leur opposition physique au milieu de terrain et en défense.

La Côte d'Ivoire contrainte de gagner

Après la Guinée équatoriale, victorieuse un peu plus tôt de la Guinée-Bissau (4-2), le Nigeria réalise la deuxième bonne opération de cette seconde journée du groupe A. Conséquence, les Super Eagles, avec désormais quatre points au compteur, doublent au classement la Côte d’Ivoire, reléguée elle à la troisième place, à une longueur de son adversaire du soir et des leaders équato-guinéens qui bénéficient d’une meilleure différence de buts. Les Éléphants joueront leur qualification lundi lors de la dernière journée face à la Guinée Equatoriale. Le Nigeria ayant lui un pied en huitièmes, cherchera à entériner sa qualification contre la Guinée-Bissau, bonne dernière et condamnée à une large victoire pour espérer accéder au tour à élimination directe.

Les compos de Côte d'Ivoire-Nigeria

CAN 2023 : le Nigeria douche le pays-hôte !
Prudence Ahanogbe