Vincent Aboubakar, Cameroun

Le Cameroun a écrit une des plus belles pages de son histoire en s’offrant le scalp du Brésil (1-0) ce vendredi à la Coupe du monde 2022. Mais les Lions Indomptables sont éliminés en raison de la victoire de la Suisse dans l’autre match.

Après la Tunisie, victorieuse de l’équipe de France, tenante du titre, mais éliminée (1-0), un deuxième représentant africain vient de vivre le même scénario tout aussi frustrant à la Coupe du monde 2022 : le Cameroun. Ce vendredi, les hommes de Rigobert Song ont en effet réalisé un authentique exploit en battant le Brésil, grand favori du tournoi (1-0), au Stade Lusail. Même si les Auriverde alignaient un onze remanié (mais toujours très impressionnant), la performance est de taille. Malheureusement, la victoire de la Suisse contre la Serbie dans l’autre match de ce groupe G (3-2) élimine les Lions Indomptables…

Avec un onze très offensif (4 attaquants) et une charnière centrale inédite Wooh-Ebossé, les Camerounais affichaient pourtant leurs limites défensives en début de partie et semblaient d’entrée jouer sur un fil. Hormis une tête de Martinelli qui obligeait Epassy à s’employer, les hôtes de la dernière CAN ne concédaient toutefois pas de grosse occasion et leur jeu agressif posait de plus en plus de difficulté aux Auriverde. Mieux, les Lions Indomptables commençaient à sortir les griffes, avec un centre de Fai repoussé tant bien que mal par Ederson et surtout une tête smashée de Mbeumo, sur un centre de Ngamaleu, qui contraignait Ederson à réaliser un superbe arrêt. Le premier tir cadré concédé par le Brésil dans ce Mondial !

Aboubakar, encore lui !

Au retour des vestiaires, ce sont encore les quintuples champions d’Afrique qui se montraient les plus menaçants mais Aboubakar, en bonne position, croisait trop sa frappe. La Seleçao n’était toutefois pas en reste et Epassy avait l’occasion de commencer son show. L’habituel remplaçant d’André Onana, suspendu et qui a quitté le rassemblement, écœurait tour à tour Martinelli, Militao en deux temps, puis Antony et Guimaraes. Plus que jamais dos au mur, les Camerounais se découvraient de plus en plus et le danger se rapprochait de leur but. Cela n’empêchait pas Ntcham de s’essayer à un tir lointain mais Ederson se couchait superbement pour repousser.

C’est durant cette fin de match complètement débridée qu’Aboubakar ouvrait le score d’une superbe tête décroisée suite à un centre impeccable du local Mbekeli (1-0, 90e+1). Auteur de sa 3e réalisation au Qatar, le meilleur buteur de la dernière CAN était toutefois exclu pour avoir célébré son but en enlevant son maillot. Derrière le Brésil poussait fort pour revenir durant les 8 minutes de temps additionnel, mais les Camerounais tenaient leur exploit !

Le classement final du groupe G : Brésil 6 points, Suisse 6 pts, Cameroun 4 pts, Serbie 1 pt

Le but d'Aboubakar en vidéo

Les compos de Cameroun-Brésil

Cameroun : Epassy – Fai, Wooh, Ebosse, Tolo – Mbeumo, Anguissa, Kunde, Ngmaleu – Aboubakar, Choupo-Moting.

Brésil : Ederson – Alves, Militao, Bremer, Telles – Fabinho, Fred – Antony, Rodrygo, Martinelli – Jesus.