Iliman Ndiaye, Ismaila Sarr, Sénégal

Vainqueur de l’Equateur (2-1) ce mardi lors de la dernière journée du groupe A de la Coupe du monde 2022, le Sénégal a validé sa qualification en 8es de finale pour la 2e fois de son histoire après 2002 !

Le champion d’Afrique répond présent ! Alors que les 4 autres représentants du continent peuvent encore rêver de l’imiter, le Sénégal a montré la voie en disposant de l’Equateur (2-1) ce mardi au Stade Khalifa International pour se qualifier en 8es de finale de la Coupe du monde 2022. En alignant Pathé Ciss, Pape Gueye et Illiman Ndiaye plutôt que Niampalys Mendy, Krépin Diatta, et Famara Diédhiou, le sélectionneur Aliou Cissé a réussi son pari.

En effet, les Sénégalais affichaient d’entrée un visage conquérant et séduisant pour bousculer des Equatoriens à qui un nul suffisait mais qui semblaient complètement submergés par la pression. Plus coutumiers de ce genre de matchs à enjeux, les Lions ne tardaient pas à se monter menaçants. Servi par Pape Gueye, Gana Gueye disposait d’entrée d’une grosse occasion mais manquait le cadre. Puis c’est Boulaye Dia qui croisait trop sa frappe en plein cœur de la surface…

Koulibaly, la réponse du capitaine

Même si le rythme baissait un peu ensuite, la domination restait sénégalaise et, juste avant la mi-temps, Ismaïla Sarr se faisait bousculer dans la surface par Hincapie. Penalty ! L’ailier de Watford se chargeait de le transformer en plaçant son pays sur orbite au meilleur moment (0-1, 44e). En revanche, consciemment ou pas, les Sénégalais commençaient à reculer au retour des vestiaires et ils finissaient par se faire punir lorsque Caicedo égalisait sur corner (1-1, 68e).

A ce moment-là, la Tri était qualifiée et le Sénégal éliminé, mais les Lions ne doutaient même pas deux minutes puisque Koulibaly remettait aussitôt le Sénégal en tête en profitant d’un coup franc de Gueye mal repoussé par Valencia (1-2, 70e) ! Le premier but en sélection arrivait au meilleur moment pour le capitaine des Lions ! Dès lors, le Sénégal restait vigilant pour ne plus se faire surprendre, même si un oubli sur Plata aurait pu mal se terminer mais sa frappe trop molle était captée par Mendy. A l’autre bout du terrain, Dia manquait le break sur un missile. Sans conséquences, c’est bien le Sénégal qui verra les 8es de finale. Une qualification d’autant plus remarquable qu’elle intervient sans Sadio Mané, forfait pour le tournoi, et deux ans jour pour jour après la disparition de Pape Bouba Diop, héros de la génération 2002. Le 1er du groupe B (Angleterre, Iran, Etats-Unis ou Pays de Galles) sera au menu au prochain tour.

Le but de Koulibaly vidéo

Les compos d'Equateur-Sénégal

Equateur : Galindez – An. Preciado, Torres, Hincapie, Estupinan – Franco, Gruezo, Caicedo – Plata, Estrada, Valencia.

Sénégal : E. Mendy – Sabaly, Koulibaly, Diallo, Jakobs – I. Gueye, Ciss, P. Gueye – I. Ndiaye, Dia, Sarr.