Après une première journée compliquée et sans la moindre victoire qui a valu des moqueries, les représentants africains à la Coupe du monde 2022 ont relevé la tête lors de la 2e journée.

Avec trois victoires, un nul et une défaite, le bilan chiffré de la 2e journée de la Coupe du monde 2022 est très positif pour les représentants africains. D’ailleurs, tous sont encore en vie et peuvent encore espérer se qualifier en 8es de finale à l’aube du dernier match.

Les résultats des Africains à la 2e journée de la Coupe du monde

Sénégal 3-1 Qatar (Groupe A)

Tunisie 0-1 Australie (Groupe D)

Maroc 2-0 Belgique (Groupe F)

Cameroun 3-3 Serbie (Groupe G)

Ghana 3-2 Corée du Sud (Groupe H)

Le coup d’éclat du Maroc

Grâce à une belle solidarité défensive et de grosses capacités de percussion en contre, le Maroc a puni la Belgique, 3e de la précédente édition (2-0), et décroché une victoire qui va faire date. Les hommes de Walid Regragui se retrouvent ainsi en position de force pour la qualification et accéderont aux 8es de finale s’ils ne perdent pas jeudi face au Canada, déjà éliminé.

Le Ghana comme au bon vieux temps

Après avoir démontré des signes très encourageants contre le Portugal malgré la défaite 2-3, le Ghana a confirmé qu’il a tout pour jouer les surprises de cette édition en s’imposant 3-2 contre la Corée du Sud au terme d’un match fou. Il a fallu beaucoup d’efficacité et de réussite, mais les Black Stars ont gagné le droit de jouer leur qualification contre l’Uruguay, leur bourreau de 2010, vendredi lors de la dernière journée. L’heure de la revanche ?

Le Sénégal décroche sa finale

Après sa défaite concédée sur le tard face aux Pays-Bas (0-2), le Sénégal a assuré l’essentiel et tenu son rang face au Qatar (3-1). Même si la manière a plutôt laissé à désirer et qu’il a fallu des parades d’Edouard Mendy, les champions d’Afrique en titre ont gagné le droit de disputer une «finale» ce mardi contre l’Equateur. Victoire impérative pour éviter de revivre la même désillusion qu’en 2018 !

Le Cameroun fait le show

Plein de regrets après sa défaite initiale contre la Suisse (0-1), le Cameroun a relevé la tête et démontré de grosses ressources mentales en tenant tête à la Serbie (3-3) au terme d’un match fou. Entre l’affaire André Onana, écarté, et les deux buts d’écart remontés au retour des vestiaires, les Lions Indomptables ont prouvé qu’ils ont de la ressource. Ils en auront bien besoin pour créer l’exploit vendredi face au Brésil.

La Tunisie, seule déception

Concernant la Tunisie, on est passé de l’euphorie de la bonne prestation face au Danemark (0-0) à la désillusion provoquée par la défaite contre l’Australie (0-1) qui a mis en lumière la stérilité offensive des Aigles de Carthage, seule équipe africaine à ne pas avoir encore marqué au Qatar. Pour espérer se qualifier, il faudra croiser les doigts et battre mercredi une équipe de France déjà qualifiée et remaniée.