La cérémonie des CAF Awards aura lieu le 7 janvier en Egypte. Organisé par la Confédération Africaine de Football, cet événement sera marqué par la remise de plusieurs distinctions dont le titre du meilleur entraîneur africain de l’année. Un titre qu’Aliou Cissé espère gagner.

Aliou Cissé, sélectionneur du Sénégal, espère être sacré entraîneur de l’année. A quelques jours des CAF Awards, le technicien s’est confié à la presse sénégalaise. Pourtant battu par l’Algérie en finale de la CAN 2019, Cissé espère gagner face à son bourreau et ami, Djamel Belmadi, considéré comme le grand favori : «Je suis le meilleur et j’ose espérer qu’on me donnera le trophée», a-t-il martelé à la question de savoir à qui irait le trophée du meilleur sélectionneur de l’année. Des paroles étonnantes venant de la bouche d’un technicien jusqu’à présent peu réputé pour des sorties du genre. Ses propos auraient-ils été déformés ? A l’heure actuelle en tout cas, aucun démenti n’a été publié…

Un bilan positif

A la tête des Lions de la Teranga depuis 2015, le natif de Ziguinchor a profité de l’occasion pour faire son propre bilan qu’il juge satisfaisant depuis sa nomination : «Je dirais que le bilan est satisfaisant, tout comme sur le fond de jeu. Pour cette année, nous avons gagné plus de matchs.»

A la même cérémonie des CAF Awards, le Ballon d’Or africain sera décerné. Pour Aliou Cissé, c’est son poulain Sadio Mané qui va l’emporter devant Riyad Mahrez et Mohamed Salah : «Au vu du Ballon d’or européen, où il a terminé à la quatrième place, je pense que cette fois, il va remporter le Ballon d’or africain». S’il est possible d’émettre quelques réserves sur les chances du finaliste de la CAN 2002 en tant que coach de l’année, difficile de lui donner tort en ce qui concerne l’ailier de Liverpool n’est-ce pas ?