« Le dernier match de Mensah à la CAN était dimanche et nous sommes jeudi. Il y a des règlements FIFA qui sont instaurés selon lesquels Mensah devrait être revenu quarante-huit heures après, soit mardi. Deux jours après ça, le joueur n’est toujours pas arrivé. » Pascal Dupraz n’en décolère pas. L’entraîneur d’Evian-TG n’est vraiment pas satisfait de l’attitude de Jonathan Mensah, qui n’était toujours pas rentré de la CAN 2015 jeudi. Maigre motif de satisfaction : le technicien haut-savoyard sait que son joueur n’a pas disparu dans la nature. Au contraire, il se porte bien, même très bien. Mardi, jour théorique de son retour en club, il a d’ailleurs publié un selfie en compagnie de John Mahama, le président du Ghana, sur son compte Twitter.

Pas sûr que la photo soit très appréciée du côté d’Evian. D’autant plus que le club joue un match capital à Lens, un concurrent pour le maintien, samedi. Sans compter que le Ghanéen est un récidiviste. En 2013, il faisait partie d’un groupe de cinq joueurs (avec Saber Khalifa, Cédric Mongongu, Djakaridja Koné et Mohammed Rabiu) rentrés en retard d’Afrique du Sud. « C’est dommage que ça arrive souvent« , peste Pascal Dupraz. Pas sur que Jonathan Mensah soit toujours là en 2017…