L’ex-président de l’Etoile du Sahel, Hamed Karoui, a affirmé lors d’une interview télévisée que Slim Chiboub, ancien président de l’Espérance de Tunis (1989-2004), n’avait pas hésité à corrompre des arbitres pour parvenir à ses fins et permettre à son club de remporter un maximum de rencontres. Mais aussi dans le but de priver de trophées son rival de l’Etoile du Sahel. Une accusation qui ne manquera pas de faire réagir les dirigeants de l’actuel leader du championnat de Tunisie.