La Ligue Nationale de Football tunisienne a rendu son verdict sur le mauvais comportement des entraîneurs de l’Etoile du Sahel lors du clasico face à l’Espérance de Tunis. Le coach numéro 1, Faouzi Benzarti, est suspendu de banc pendant un match avec une amende de 700 dinars. Son adjoint, Ridha Jeddi, est interdit de banc durant quatre rencontres, le tout assorti d’une amende de 2000 dinars. José Brito, adjoint de l’Espérance de Tunis, écope lui des mêmes sanctions que son homologue étoilé.