L’Etoile du Sahel n’aura finalement pas eu gain de cause. A la lutte pour le titre cette saison en championnat, le club tunisien voit son match contre le CS Hammam Lif est donné perdu sur tapis vert. Verdict tombé à l’issue d’une réunion du Comité national d’arbitrage sportif (CNAS) et de la Commission d’appel. Pour rappel, le club de Sousse misait sur un hypothétique match en retard contre Hammam Lif. La rencontre devait initialement se jouer le 8 mars mais l’ESS avait refusé de se présenter au coup d’envoi, en guise de protestation contre les « erreurs d’arbitrage« .

Si la Ligue nationale de football professionnel (LNFP) avait dans un premier temps donné raison à la formation étoilée et ordonné de jouer le match, le verdict a été annulé Commission nationale d’appel. Décision ensuite confirmée par le CNAS, qui prive ainsi le club étoilée de trois points potentiels mais fait deux heureux en revanche : le Club Africain (leader) et l’Espérance de Tunis (2e ex-æquo avec l’ESS).