En proie à une crise institutionnelle depuis l’annulation des élections à la présidence de la Fédération, le Gabon entrevoit le bout du tunnel. Les nouveaux textes qui régissent l’instance, mis en place par le Comité de normalisation, ont été validés par la FIFA, après qu’une délégation se soit rendue à Libreville. De nouvelles élections pour désigner le président de la Fédération seront ainsi programmées pour le 27 décembre 2013.