Exclu du rassemblement de la sélection du Gabon la semaine dernière après n’avoir pas rejoint le groupe alors qu’il avait bénéficié d’un jour de permission, Didier Ibrahim Ndong a tenu à rétablir sa vérité. « Avant de quitter l’hôtel de la sélection (au moment de son arrivée au pays, ndlr), j’ai informé des membres du staff que ma femme venait d’accoucher. Face à cette situation de jeune papa, je me suis laissé emporter par cette euphorie avec mes amis. Voilà les raisons de mon absence aux entraînements de mardi« , a avancé le milieu de terrain de Sunderland dans les colonnes de L’Union, tout en se défendant d’avoir été injoignable lorsque la Fédération a cherché à le contacter.

« C’est inexact. J’utilise mon numéro de l’étranger quand je suis au Gabon. Il y a, il est vrai, des perturbations de réseau de temps en temps. Quand j’ai été écarté du groupe, mon oncle et des amis m’ont appelé par ce même téléphone« , s’est étonné l’ancien Lorientais de 22 ans qui a tenu à « présenter (ses) excuses au peuple gabonais, à ceux qui croient en (lui) et qui ne cessent de (le) soutenir (…). Ma mise à l’écart du groupe me fait très mal. Mais je reste toujours disponible pour mon pays. » Reste à savoir ce que va décider la Fédération après ce nouvel incident à deux mois de la CAN 2017 au pays.