Anciens clubs d’Ismaïla Sarr, La Linguére de Saint Louis et Génération Foot accusent Watford, club actuel de l’international sénégalais, de n’avoir toujours pas versé le premier des cinq versements qui leur reviennent de droit au titre de la contribution de solidarité mise en place par la FIFA. Interrogé par la BBC, le président des Hornets, Scott Duxbury, a répondu à ces accusations.

«Le club a tenté de payer l’une des parties pendant des mois mais a été confronté à des problèmes de coordonnées bancaires insuffisantes. Il y a un contact direct et régulier avec l’autre partie en vue d’une résolution imminente», a indiqué le dirigeant.

Des explications jugées peu convaincantes du côté de La Linguére de Saint Louis. «Nous avons vu plusieurs ordres de virement mais pas d’argent, cela confirme donc ma théorie selon laquelle ils nous taquinent pour gagner du temps», a tranché le président du club, Amara Traoré. «C’est comme si Watford voulait attendre un an et, ensuite, ils seront autorisés à dire qu’il y a prescription afin d’éviter de nous payer ce qu’ils nous doivent. Un agent à qui j’ai parlé m’a dit que c’est une méthode qu’ils sont réputés appliqué. Mais nous irons à la FIFA.» Le message est passé.