Né à Accra mais devenu international français par la suite, Marcel Desailly n’en oublie pas pour autant le Ghana. Jeudi, le champion du monde 1998 a ainsi rendu visite au président de la Fédération ghanéenne (GFA), Kurt Edwin Simeon Okraku, élu en octobre dernier. Le site officiel de l’instance explique que l’ancien défenseur du Milan AC a assuré qu’il apporte au dirigeant «son soutien indéfectible pendant son mandat».

L’instance rappelle aussi que les deux hommes se connaissent depuis 2010 et qu’Okraku a proposé à deux reprises de nommer Desailly comme sélectionneur des Black Stars. Sans succès. Pour rappel, l’ancien international Charles Akkonor a finalement hérité de ce poste en janvier dernier.