Alors que l’équipe du Ghana de 1992, composée entre autres de Tony Yeboah, Emmanuel Armah, Eddie Armah, Eddie Ansah ou d’Abedi Pelé, est souvent considérée comme la meilleure génération que le pays a connu, Abedi Pelé, l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille, tient à relativiser cette idée. « Je pense que nous avions une équipe forte, mais pas aussi forte que les gens pensent, affirme le vainqueur de la Ligue des Champions 1993 à E TV. Les joueurs qui composaient l’équipe étaient de gros compétiteurs et voulaient tout gagner. C’est pourquoi on paraissait très bons. Mais il y a une différence entre avoir de grands joueurs et avoir une grande équipe. Je pense notamment à la génération actuelle de la Côte d’Ivoire, composée des Didier Drogba, Yaya Touré, etc. Qu’est-ce qu’ils ont gagné ?« .