Nommé sélectionneur de la Guinée en septembre dernier, Didier Six se verrait bien frapper un grand coup ! Ce samedi, le technicien français s’est ainsi déplacé au Stade Vélodrome pour rencontrer Bouna Sarr (27 ans), suspendu, et qui assistait en tribunes au match entre l’OM et Angers (0-0). Objectif : le convaincre de revêtir les couleurs du Syli National.

«J’aimerais que Bouna nous rejoigne. (…) Pour Bouna, ce serait une chance de jouer la Coupe du monde», a plaidé le vainqueur de l’Euro 1984, cité par l’AFP. Selon la même source, le latéral droit polyvalent de l’OM «va consulter sa famille et ses amis avant de livrer sa réponse». Ce n’est pas la première fois que le Syli National tente d’attirer l’ancien Messin. Luis Fernandez avait déjà tenté le coup en son temps, sans succès.

Sarr a-t-il changé d’avis ?

Avant le Mondial 2018, c’est le Sénégal, un pays avec lequel Sarr est également éligible, qui avait tenté sa chance, mais le Marseillais avait refusé, expliquant ne penser qu’à l’équipe de France. «J’ai fait un choix définitif, je souhaiterais jouer pour l’équipe de France. C’est clair. Il y aura des déçus du côté du continent africain, mais j’assume mes choix et je n’ai pas peur de le dire», avait-il déclaré à l’époque.

Moins performant désormais, le natif de Lyon est bien loin des Bleus, ce qui pourrait l’inciter à revoir ses plans. La Guinée pourrait-elle en profiter prochainement dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2021 et du Mondial 2022 ? Dossier à suivre…