CAN 2023 : le meilleur buteur n’a jamais été éligible !

Emilio Nsue (34 ans), meilleur buteur de la dernière CAN avec 5 réalisations en 4 matchs, n'aurait en fait jamais dû représenter la Guinée Equatoriale…

C'est ce qu'à révélé lundi le rapport réalisé par la commission disciplinaire de la FIFA. L'information, relayée par Reuters, a de quoi surprendre : le joueur est né à Majorque et n'aurait pas dû représenter la Guinée Equatoriale. L'instance a notamment révélé qu'il a joué 26 matchs avec les équipes de jeunes d’Espagne avant d’obtenir la nationalité équato-guinéenne, pays de son père, en 2013.

Les joueurs représentant une sélection en jeunes ou en A peuvent jouer pour un autre pays plus tard moyennant le respect de certaines conditions. C'est par exemple le cas de Brahim Diaz (Real Madrid), international marocain depuis mars après avoir pourtant représenté la Roja en jeunes puis avec les A en amical (1 cape).

Or, dans le cas de Nsue, la donne est différente. Le pensionnaire du CF Intercity (D3 Espagne) n'a obtenu la nationalité équato-guinéenne qu'après après avoir déjà porté le maillot de l'Espagne chez les jeunes.

6 mois de suspension

La FIFA a décidé le suspendre pour une durée de six mois. Nsue a la possibilité de faire appel de cette sanction, d'abord auprès de la FIFA puis auprès du Tribunal arbitral du sport. Au vu du rapport détaillé de la FIFA, on peut toutefois se demander si on reverra un jour l'attaquant, qui devait effectuer son come-back en sélection ce mois-ci, avec le maillot du Nzalang Nacional…

Reste une interrogation : pourquoi la FIFA a-t-elle relancé seulement cette année un dossier ouvert depuis 2013 et qui avait déjà valu des sanctions à l'époque ? Entretemps, Nsue aura participé à 3 CAN et à deux campagnes éliminatoires de Coupes du monde…

Rappelons que pour l'avoir aligné, la Guinée-Equatoriale a été sanctionnée en perdant sur tapis vert ses deux premiers matchs (contre la Namibie et le Liberia) des éliminatoires du Mondial 2026.

CAN 2023 : le meilleur buteur n’a jamais été éligible !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.