Malgré son statut de capitaine, Ibrahima Traoré (31 ans) ne figure pas dans la liste dévoilée ce jeudi par le sélectionneur de la Guinée, Didier Six, pour la double confrontation contre le Tchad fin mars dans les éliminatoires de la CAN 2021. Jusque-là rien de très choquant puisque l’ailier, longtemps blessé, n’a été aligné qu’à deux reprises cette saison en club avec Mönchengladbach (13 minutes jouées).

Le natif de Villepinte a pourtant du mal à digérer sa non-convocation. En cause : les arguments à géométrie variable selon lui utilisés par Six pour justifier son absence et surtout les «mensonges» du technicien français qui a indiqué être en contact régulier avec lui.

«Moi je suis toujours à la disposition de l’équipe nationale. Après, il y a la liste du sélectionneur, ce n’est pas à moi de m’exprimer sur quel joueur est convoqué ou pas. La sélection, c’est toujours une question de critères. Si c’est l’histoire du temps de jeu, ça doit être pris en compte pour tous les joueurs», a d’abord glissé le «Messi de Conakry» au micro de Guineefoot.info avant de tacler l’attitude de l’ancien Tricolore.

«Qu’il n’essaie pas de mentir sur les gens»

«Mon dernier échange avec Didier Six, c’était avant le premier match amical de la Guinée en France (en octobre 2019, ndlr). Depuis, on n’a plus échangé. Dire qu’il m’a appelé avant qu’il donne sa liste, c’est faux. C’est un grand mensonge. Je n’ai pas parlé avec lui», a assuré Traoré. «Après, c’est le coach, c’est lui qui choisit sa liste, qui prend des décisions. Et il faudrait qu’il assume ses décisions. C’est tout. Qu’il n’essaie pas de mentir sur les gens. (…) C’est vrai, c’est le sélectionneur, le chef, il prend qui il veut mais il n’a pas le droit de mentir. Mais là, il ment, il ment. (…) Pourtant je pense qu’en tant que capitaine de cette équipe, ça valait la peine qu’il m’appelle, qu’on échange, même s’il ne me sélectionne pas.» Une explication s’impose entre les deux hommes…