Le grand déballage continue en Guinée suite à la CAN 2019 ! Convoqué par la commission d’éthique de la Fédération (Feguifoot) dans le cadre de l’affaire du racket des primes des membres du staff, l’ex-sélectionneur du Syli National, Paul Put, a enfin répondu présent lundi.

Peu d’éléments ont filtré à l’issue de son audience, mais la Feguifoot a annoncé que le Belge affirme avoir été contraint de reverser 10% de ses salaires au 1er vice-président de l’instance, Amadou Diaby, et que celui-ci est par conséquent suspendu de ses fonctions jusqu’à la fin de l’enquête. Difficile d’en savoir plus pour l’instant mais on devrait en apprendre davantage à l’issue de l’audition de Diaby programmée en principe pour jeudi…

La décision officielle