Inter : Onana taclé par un ex-concurrent

André Onana faisait l'unanimité sur le terrain avec l'Inter Milan. Finaliste de la dernière Ligue des champions, le Camerounais ne semble pourtant pas n'avoir laissé que des bons souvenirs dans le club italien…

Dans un entretien avec la Gazetta Dello Sport, le néo-retraité Samir Handanovic (39 ans), titulaire dans les cages de l'Inter durant une décennie avant l’arrivée d’Onana, n'a pas hésité à égratigner le comportement de son ex-coéquipier. « Quand j'ai dit que je partais, Onana m'a remercié. J'ai aimé ses mots, mais pas son comportement au cours des deux premiers mois à l'Inter, quand il ne jouait pas parce que (Simone) Inzaghi m'a confirmé comme gardien titulaire. Puis il a dit la vérité, et il faut ajouter que j'ai toujours été cohérent avec lui et que je l'ai aussi aidé. » Difficile de démêler le vrai du faux avec ce type de déclaration, d'autant plus quand il y a une concurrence entre deux joueurs… Samir Handanovič, 455 rencontres au compteur avec l'Inter, garde aussi peut-être une certaine aigreur d'avoir été délogé de ses cages par le Lion Indomptable

Des débuts contrastés en Angleterre

Toujours est-il qu'après son passage express brillamment réussi en Italie, Onana a visiblement du mal à s'acclimater à la Premier League anglaise. Le gardien camerounais, qui était considéré comme l'un des meilleurs portiers au monde lors de son passage à l'Inter Milan, fait face à de nouveaux défis depuis son transfert chez les Red Devils. Le dernier rempart de 27 ans a pour le moment du mal à justifier son transfert à hauteur de 50 millions d'euros. En cinq journées de Premier League, il a déjà encaissé dix buts. Un rendement bien inférieur à celui attendu, qui risque de poser problème si le Lion ne parvient pas à sortir rapidement la tête de l'eau. Samedi encore, les Mancuniens se sont inclinés 3 buts à 1 à domicile devant Brighton, et ne trustent – malgré leur match d'avance – qu'à la 13ème place au classement (sur 20 équipes).

En espérant qu'Onana et ses coéquipiers – car il n'est pas le seul à incriminer – puissent se reprendre au plus vite, à l'image de la prestation XXL du portier mardi en sélection face au Burundi (3-0). En attendant d'aller arracher leur 3ème succès de la saison en Premier League, les Red Devils devront batailler mercredi sur le terrain du Bayern Munich, pour le compte de la 1ère journée des phases de groupes de la Ligue des champions. Un succès serait une bouffée d'air ô combien salvatrice tandis qu'une défaite assommerait encore un peu plus les troupes d'Erik ten Hag. Quitte ou double, donc.

Inter : Onana taclé par un ex-concurrent
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.