Commotion cérébrale pour un ancien de l’OM

Eduardo Camavinga, Warren Zaïre-Emery, Vinicius, Gavi, Mikel Oyarzabal, Marc-André Ter Stegen, Aïssa Mandi, André Onana, Lucas Ocampos, Marcus Rashford, Jarrod Bowen, Michail Antonio, Alessandro Bastoni, Memo Ochoa, Christian Eriksen, Weston McKennie, Pino… Au cours des derniers jours, de très nombreux joueurs se sont blessés avec leur sélection.

Face à cette vague de blessures, l'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP) a exprimé sa préoccupation en publiant un communiqué dénonçant la surcharge des calendriers, pointant du doigt la multiplication des blessures chez de nombreux joueurs à la suite de la dernière trêve internationale. « En l'absence de périodes négociées de repos, de récupération obligatoire entre les matches, mais également d'outils de mesures protégeant et assurant la santé mentale et physique du footballeur, l'augmentation drastique du nombre de blessés dans les cinq championnats majeurs ne doit donc rien au hasard », a alerté le syndicat.

Issa Kaboré victime d’une commotion cérébrale

Ce samedi, nous apprenons que l'ancien joueur de l'OM, Issa Kaboré, s’ajoute à cette liste de blessés et souffre d’une commotion cérébrale. Pour rappel, le latéral droit s’est subitement effondré à la 44e minute du match entre le Burkina Faso et la Guinée Bissau (1-1) du 17 novembre comptant pour la 1ère journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Suite à cet incident, le joueur a été remplacé par Steeve Yago et pris en charge dans une clinique à Marrakech, où se déroulait la rencontre. Malgré les nouvelles rassurantes qu’il a données par la suite, son retour sur les terrains ne sera pas immédiat.

L'entraîneur de Luton Town, Rob Edwards, a déclaré en conférence de presse : « Issa est absent, il a eu une commotion cérébrale. Nous suivons tous les protocoles pour cela. Il ne sera pas disponible pour ce match, nous espérons qu’il ira bien le week-end prochain contre Brentford. J’ai vu les images et c’était méchant, mais il a eu de bons résultats à toutes les analyses. »

Il a ajouté : « Nous suivons les protocoles maintenant et veillons à le faire correctement. Sa santé est la chose la plus importante, mais il va bien, il est sur le terrain d’entraînement, il sourit, il se déplace désormais, donc il n’y a pas de problème. C’est juste qu’il faut lui donner un certain temps, il doit cocher les cases jusqu’à ce qu’il soit capable de s’entraîner. » Une simple question de patience donc…

Avatar photo
Nathacio De Souza

Passionné de football, je jongle entre les touches du clavier aussi habilement que Vinicius avec un ballon. Je transforme chaque match, chaque action, chaque but en une symphonie de mots.