Samedi, la JS Kabylie s’est inclinée face au Raja Casablanca (1-2) en finale de la Coupe de la Confédération à Cotonou au Bénin. Malgré ce revers, Denis Lavagne et ses hommes ont ensuite été accueillis comme des héros à leur retour à l’hôtel par les supporters qui avaient fait le déplacement.

Menés 2-0 après une entame de match catastrophique, les Algériens auront eu le mérite de se réveiller et de réduire le score au retour des vestiaires pour espérer jusqu’au bout égaliser pour ce qui était leur première finale continentale depuis 19 ans. Une attitude combative appréciée par les supporters malgré la défaite.