Président de la LFP (Ligue de football professionnel), Mahfoud Kerbadj est atterré après la mort d’Albert Ebossé samedi au stade du 1er novembre à l’issue du match JSK-USM Alger (1-2). L’attaquant camerounais de 24 ans a été mortellement touché par un pavé lancé par ses propres supporters. Suite à ce « crime« , le dirigeant indique que le conseil d’administration de la LFP tiendra une réunion extraordinaire lundi alors qu’un nombre croissant de voix s’élèvent parmi les joueurs et supporters pour réclamer la suspension pure et simple de la Ligue 1. En attendant de statuer sur la question, la LFP a décidé « à titre conservatoire » de fermer le stade du 1er novembre de Tizi-Ouzou jusqu’à nouvel ordre, révèle l’APS. Les dirigeants de la JSK, les arbitres et le commissaire du match seront également auditionnés lundi par la commission de discipline de la LFP.