Kings World Cup : les 3 joueurs africains qui la jouent !

Le coup d'envoi de la Kings World Cup est imminent ! Dans cet article, on vous explique le concept de cette Coupe du monde de football à sept organisée par l'ancien international espagnol et du joueur du FC Barcelone Gérard Piqué, et on vous dresse la liste des footballeurs africains y prenant part.

Kings World Cup : le concept, les dates, le lieu

La compétition débutera ce dimanche 26 mai et s'étalera au total sur deux semaines, jusqu'au samedi 8 juin. Tout le tournoi aura lieu au Mexique. 32 équipes y participent et plusieurs d’entre elles représentent un même pays. En tout, 18 nations seront présentes, même si ce ne sont pas vraiment des équipes nationales au sens où la nationalité ne compte pas. Il y a d'abord les équipes européennes : l’Espagne (10 équipes), la Belgique, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la France, l’Italie, la Turquie et l’Ukraine. L’Amérique du Sud est aussi fortement représentée avec le Brésil (2 équipes), l’Argentine (2 équipes) la Colombie (2 équipes), et le Pérou. Le pays hôte, le Mexique (3 équipes), représente l’Amérique centrale en compagnie de la République dominicaine. Le Moyen-Orient possède aussi son ambassadeur, l’Arabie saoudite, qui représentera l’Asie avec le Japon.

Un match se déroule en deux périodes de 20 minutes sur un terrain de dimensions réduites. Des règles spéciales viennent ajouter du piquant à la compétition. Chaque équipe dispose d'une “carte en or” offrant des options comme obtenir un penalty instantané, exclure un joueur adverse pendant deux minutes, ou doubler la valeur des buts pendant quatre minutes. Ces règles sont en accord avec la vision de Gerard Piqué, qui pense que le football doit s'adapter aux nouvelles habitudes de consommation.

Ce tournoi se déroule sans phase de groupes et uniquement sur le principe des matchs à élimination directe. En revanche, une défaite n'est pas forcément synonyme d'élimination puisque les équipes auront toutes droit à une seconde chance et seules deux défaites entraîneront l'élimination. Du moins pour le début du tournoi qui suivra ensuite les règles habituels à partir des 8es de finale. En plus du prestige de remporter la première édition de cette Coupe du monde, l’équipe gagnante se verra attribuer un million de dollars.

Kings World Cup : les joueurs africains retenus

Malgré la présence de plusieurs internationaux africains lors des détections, le seul footballeur africain qui jouera avec la France, dont l'équipe est nommée “Foot2Rue”, comme le nom du célèbre dessin animé, sera Abdeljalil Medioub.

Abdeljalil Medioub (Foot2Rue/Equipe de France)

Défenseur central de l'USM Khenchela en première division algérienne, Abdeljalil Medioub a donc été choisi pour intégrer l'équipe de France. Le grand défenseur central (1 mètre 97), éphémère international algérien en 2020 (1 capes) et passé notamment par les Girondins de Bordeaux avec qui il a joué 10 matchs de Ligue 1, aura donc la chance d'évoluer aux côtés des ex-internationaux français Samir Nasri et Jérémy Ménez. A 26 ans et alors que sa carrière bat de l'aile (2 matchs seulement cette saison), le joueur formé à l'Olympique de Marseille disposera d'une belle vitrine lors de cette compétition.

Abdel Jalil Medioub, Algérie
© IconSport

Änis Ben-Hatira (Youniors FC/Allemagne)

Capé 12 fois (pour 1 but) avec la Tunisie entre 2012 et 2016, Änis Ben-Hatira évolue aujourd'hui avec l'équipe réserve du Herta Berlin en 4e division allemande. Cette saison, il a disputé 20 rencontres pour 2 buts inscrits, preuve qu'il garde la forme malgré ses 35 ans. Passé notamment par l'ES Tunis, l'Eintracht Francfort ou encore Hambourg, le natif de Berlin avait aussi représenté l'Allemagne des U19 aux Espoirs avant d'opter pour les Aigles de Carthage. Le vainqueur du championnat d'Europe Espoirs 2009 va donc à nouveau représenter son pays de naissance à l'occasion de cette Kings World Cup.

Nabil Jaadi (Deptostra FC/Belgique)

Ailier à l'IR Tanger en D1 marocaine, où il évolue avec son frère Reda, l'ancien joueur d'Anderlecht et de l'Udinese avait notamment représente les U17, U20 et U23 des Lionceaux des l'Atlas pour un total de 14 matchs et 4 buts. Auparavant, il avait été appelé avec les U15 puis les U16 belges, cumulant 13 apparitions au total (2 buts). Né à Bruxelles et ayant débuté sa carrière au pays des Diables Rouges, Nabil Jaadi (27 ans) va donc en quelque sorte renouer avec son passé lors de ce tournoi au Mexique. A l'instar d'Abdeljalil Medioub, la visibilité du tournoi ne sera pas un luxe pour lui étant donné qu'il est dans le dur en club : il a dû se contenter des miettes à Tanger (132 minutes jouées cette saison) et n'a plus été aligné depuis début janvier !

Kings World Cup : les 3 joueurs africains qui la jouent !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.