La pandémie de coronavirus risque bel et bien d’avoir un impact sur la CAN 2021, initialement prévue du 9 janvier au 6 février prochains au Cameroun. Confirmant la tendance qui se dessine ces dernières semaines, RMC Sport a lâché une petite bombe mardi soir en relayant les propos d’une source interne à la Confédération africaine de football (CAF) qui s’est montrée catégorique, sous couvert d’anonymat.

«Il n’y a quasiment aucune chance de voir la CAN se jouer en janvier au Cameroun», a-t-elle assuré avant d’évoquer deux dates possibles. «Aujourd’hui la tendance est à report en janvier 2022. Jouer à l’été 2022 n’est pas exclu car la Coupe du monde au Qatar va démarrer le 21 novembre, mais il faut bien étudier le processus médical pour ne pas déstabiliser les équipes africaines à la Coupe du monde.» Selon la même source, ce report devrait être officialisé au cours des prochaines semaines. Plusieurs internationaux (Edouard Mendy, Adlène Guedioura) ou anciennes gloires (Samuel Eto’o, El-Hadji Diouf) se sont récemment montrés favorables à cette solution.

Rappelons que la crise sanitaire a entraîné le report de trois journées des éliminatoires de la CAN. 4 journées restent donc à disputer avec seulement 3 fenêtres FIFA disponibles dans le meilleur des cas (août-septembre, octobre puis novembre). C’est compliqué mais pas irréalisable. Difficile toutefois de savoir à quoi ressemblera le calendrier du football international en 2020, sans compter que la tenue de la compétition déprendra aussi et avant tout de l’évolution de la pandémie en elle-même, en Afrique et dans le monde. Beaucoup de facteurs qui n’incitent pas à l’optimisme du côté de la CAF…