La Côte d’ivoire, sans trembler, s’est qualifiée pour la finale de la Coupe d’Afrique des nations 2006 en dominant le Nigeria par un à zéro, but de Didier Drogba à la 47ème minute. Les Eléphants affronteront en finale le vainqueur du match Egypte-Sénégal.


C’est deux équipes dans une situation bien différente qui se sont affrontées aujourd’hui à Alexandrie pour une place en finale de la Coupe d’Afrique des nations. D’un côté, la Côte d’Ivoire d’Henri Michel en pleine confiance après sa victoire sur les Lions indomptables du Cameroun. De l’autre, des Nigérians en pleine crise avec les révélations de Wilson Oruma accusant des jeunes joueurs d’avoir payé l’entraîneur Augustine Eguavoen pour être titulaires lors des dernières rencontres.

La première mi-temps est équilibrée mais assez terne. Les Ivoiriens jouent assez bas et défensif, une tactique qui leur a réussie contre le Cameroun, alors que le Nigeria est brouillon et peu inspiré. On peut regretter l’absence de certains cadres de l’équipe comme Jay Jay Okocha ou Wilson Oruma qui aurait sans doute pu amener davantage d’animation dans le jeu des Super Eagles. Au final, 0-0 à la mi-temps et pas beaucoup d’occasions.

Drogba, encore et toujours

Dès la reprise, sur la première erreur de défense nigériane, Didier Drogba ouvre le score. A la limite du hors-jeu, l’attaquant vedette des Eléphants, bien lancé par Zokora, va tranquillement placer le ballon entre les jambes d’Eyeama du pied droit. C’est le troisième but de l’Ivoirien dans la compétition. 1 à 0, pour la Côte d’Ivoire, le match est lancé.

Augustine Eguavoen, l’entraîneur nigérian fait alors rentrer Okocha, qui se distingue rapidement sur un bon coup franc de trente mètres bien capté par Tizié, le portier ivoirien, à l’heure de jeu, puis sur une frappe lointaine déviée en corner. Mais le Nigeria ne réussit pas à emballer le match et au contraire ce sont les Eléphants qui prennent le jeu à leur compte, assurant tranquillement leur qualification. Un à zéro, score final. La Côte d’Ivoire attend maintenant le résultat de la seconde rencontre, Egypte – Sénégal pour connaître le nom de son adversaire vendredi prochain.