La Ligue des champions de l’UEFA a repris ses droits mardi avec 8 matchs au programme. Si plusieurs Africains se sont mis en évidence, ce n’est pas le cas des tenants du titre Salah et Mané, en difficulté.

Naples 2-0 Liverpool (Groupe E)

Rentrée difficile pour les tenants du titre qui se sont inclinés à Naples, comme la saison passée. Malgré plusieurs situations dangereuses, l’Egyptien Mohamed Salah et le Sénégalais Sadio Mané se sont systématiquement heurtés à un Meret en grande forme dans le but adverse.

Dans cette affiche, les Africains les plus en vue se trouvaient finalement en défense : le Camerounais Joël Matip, une nouvelle fois précieux du côté de Liverpool malgré quelques relances mal assurées, et surtout son homologue sénégalais de Naples, Kalidou Koulibaly, qui a rendu une copie XXL.

Salzbourg 6-2 Genk (Groupe E)

Aux abonnés absents défensivement, Genk a subi une déculottée malgré le but du Tanzanien Ally Samatta d’une tête décroisée (52e) qui a réduit le score à 5-2.

Inter Milan 1-1 Slavia Prague (Groupe F)

En reprenant une frappe repoussée par Handanovic pour le crucifier à bout portant, l’attaquant nigérian Peter Olayinka a eu l’honneur d’être le premier buteur africain de cette édition (64e). Son but a longtemps permis aux Tchèques de croire en un énorme exploit mais l’Inter a égalisé dans les derniers instants.

Ajax Amsterdam 3-0 Lille (Groupe H)

Avec un tir sur la barre et une passe décisive pour Tagliafico, le Marocain Hakim Ziyech aura encore une fois incarné l’une des principales menaces offensives de son équipe. Mais c’est surtout le gardien camerounais de l’Ajax, André Onana (photo), qui s’est mis en évidence avec trois arrêts importants face à Ikoné, Osimhen puis Çelik. Côté lillois, le Nigérian Osimhen a été injustement privé d’un penalty malgré un tirage de maillot en tout début de partie.

Et aussi :

Le Centrafricain Geoffrey Kondogbia, titulaire avec Valence qui a accompli un bel exploit en s’imposant 1-0 sur la pelouse de Chelsea.

Le Marocain Achraf Hakimi, titulaire au sein d’un Borussia Dortmund qui est passé à deux doigts de faire vaciller le FC Barcelone (0-0). Côté blaugrana, la pépite bissau-guinéenne Ansu Fati est devenu à 16 ans et 321 jours le plus jeune joueur de l’histoire du Barça à évoluer en C1 !

Tous les résultats de mardi :