Après Al Ahly, l’identité du deuxième finaliste de la Ligue des champions africaine sera connue ce mercredi à l’issue de la demi-finale retour entre le Zamalek et le Raja Casablanca, programmée à 19h GMT (20h en France) au Stade International du Caire. Cette affiche a été reportée à deux reprises ces dernières semaines, d’abord en raison de l’apparition d’un cluster au sein du Raja, puis à la demande des autorités égyptiennes.

Très mal embarqués après leur défaite 1-0 à domicile à l’aller, les Marocains seront en plus privés du gardien de but Anas Zniti, positif au Covid-19, ainsi que des défenseurs Abdeljalil Jbira et Mohamed Douik. Mais les hommes de Jamal Sellami veulent croire au miracle. «Nous respectons nos adversaires, mais nous sommes venus au Caire pour gagner et atteindre la finale. Les derniers jours ont été difficiles, mais maintenant nous sommes prêts et concentrés», a assuré le technicien. De leur côté, les Chevaliers Blancs se présenteront en confiance après avoir assuré le week-end dernier la 2e place du championnat égyptien, synonyme de qualification pour la prochaine édition de la C1.

Pour rappel, la finale aura lieu le vendredi 27 novembre à Borg El Arab en Egypte. Reste à savoir si elle proposera une nouvelle opposition égypto-marocaine ou une affiche 100% locale.

Les compos