Al Ahly reçoit le Wydad Casablanca à Borg El Arab ce samedi à 17h GMT en finale aller de la Ligue des champions. Habitués à en découdre, ces deux grands noms du football africain se rencontrent pour la première fois à ce stade de la compétition.


Après avoir offert un vainqueur inédit avec Mamelodi Sundowns la saison passée, la Ligue des champions africaine fait cette fois dans le classique avec une finale entre deux grands noms du continent, Al Ahly et le Wydad Casablanca. La manche aller a lieu ce samedi en Egypte à Borg El Arab à 17h (temps universel). Si cette affiche est inédite en finale, les deux équipes se connaissent pourtant par cœur.

Au cours des 15 derniers mois, elles se sont affrontées à pas moins de 4 reprises, en phase de groupes de la précédente édition et de la présente (cette année, chaque équipe a gagné 2-0 à domicile). En forme après son carton contre l’Etoile du Sahel (6-2) dimanche dernier qui lui a permis de se qualifier pour la finale, Al Ahly comptera aussi sur le soutien d’environ 50 000 supporters attendus.

Face à la meilleure attaque de la compétition (20 buts en 12 matchs), le WAC misera avant tout sur sa solidité défensive (6 buts encaissés), comme il avait su le faire à Alger en demi-finale aller (0-0). Les Marocains espèrent ensuite faire la différence au retour où ils se montrent intraitables (6 victoires en 6 matchs) et où ils ont notamment sorti le tenant du titre. Pour cela, il leur faudra museler leur compatriote Walid Azaro, auteur d’un triplé contre l’ES Sahel.

 Ils ont dit

Walid Azaro, attaquant d’Al Ahly : « Nous n’avons encore rien montré. Toute équipe qui arrive en finale est un adversaire de taille et le match s’annonce très serré. Il faut travailler sérieusement si nous voulons l’emporter. »

Houcine Ammouta, entraîneur du WAC, sur le site de la FIFA : « Il faut débuter le match aller en toute confiance, comme tous les matchs cette saison. Nous avons confiance en nos joueurs et nous espérons offrir cette Coupe à tout le peuple marocain. »

 Les infos à savoir :

La manche retour aura lieu samedi prochain, le 4 novembre, au Maroc. Le vainqueur empochera 2,5 millions de dollars et son billet pour le Mondial des clubs.

En demi-finale, le WAC Casablanca a pris le meilleur sur l’USM Alger (0-0, 3-1) tandis qu’Al Ahly a renversé l’Etoile du Sahel (1-2, 6-2).

Lors des deux dernières années, les deux équipes se sont déjà affrontées en phase de groupes de C1. En juin dernier, Al Ahly avait battu le WAC 2-0 en Egypte, mais les Marocains s’étaient vengés en s’imposant également 2-0 au retour 15 jours plus tard.

Les deux équipes ne se sont encore jamais affrontées en finale mais elles se sont croisées à six reprises avec 2 victoires pour Al Ahly, 3 nuls, et une victoire pour le WAC.

Octuple vainqueur de la C1 (un record), Al Ahly n’a perdu que 2 de ses 10 finales de LDC. Le géant cairote a remporté la dernière en 2013. En face, le WAC en a remporté une (en 1992) et perdu la dernière (en 2011).

Expulsé lors de la demi-finale retour, le défenseur Amine Attouchi est suspendu pour la finale aller côté WAC. Après avoir été victime d’une agression au couteau, son coéquipier Youssef Rabeh devrait tout de même tenir sa place.