LDC CAF-Kroll : ” J’attendais Boua Koffi “

Blessé lors du CHAN 2016 au Rwanda, Davy Boua Koffi était absent sur le front de l’attaque de l’AS Tanda face au Club Africain. Cette absence a beaucoup intrigué le coach du club tunisien, Ruud Kroll.


De notre correspondant à Abidjan

L’expédition du Club Africain en terre ivoirienne, dans le cadre du match retour des préliminaires de la Ligue des champions, s’est soldée par un succès. Vainqueurs au match aller sur le score de 2 buts à 0, les poulains de Ruud Kroll ont en effet réussi à arracher le match nul et vierge face à une bonne équipe de l’AS Tanda. “Nous avons eu affaire à une solide équipe de l’AS Tanda, compacte collectivement et technique individuellement‘, reconnaît le technicien d’origine hollandaise.

Toutefois pour Kroll, le fait marquant de cette double confrontation a été l’absence de Boua Koffi. “Je m’attendais à Boua Koffi. J’ai beaucoup entendu parler de lui donc je pensais le voir sur le terrain“, a confié l’entraîneur des visiteurs avant de révéler : “Lorsque j’ai regardé les vidéos de championnat et du CHAN, je savais que c’était le plus dangereux, le meilleur, celui qu’il fallait surveiller…

L’ombre de Boua Koffi sur le Champroux

Effectivement l’ombre de Boua Koffi a énormément plané sur le second acte de la double confrontation au stade Robert Champroux de Marcory (Abidjan). Et pour cause, ses coéquipiers qui ont eu la confiance du coach Amani Yao, on fait l’étalage d’un rare manque d’efficacité. Ce, au regard du nombre incalculable d’occasions nettes de but qu’ils se sont créées.

En plus de Boua Koffi, l’AS Tanda a également regretté l’absence de l’intraitable Djobo Atcho. Révélation du CHAN 2016 du côté des Eléphants, il a contracté une blessure lors de ladite compétition.

Avatar photo
Pierre Kouamé