Victorieuse 3-0 en 8es de finale retour de la Ligue des champions, l’Etoile du Sahel est passée à deux doigts de réaliser sa folle remontée mais les Tunisiens ont craqué aux tirs au but (3-4) et manqueront la phase de groupes de la compétition, à l’inverse de Vita Club et Al Ahly, qualifiés dans la douleur.


Pour la première fois programmés en milieu de semaine, les 8es de finale retour de la Ligue des champions n’ont pas déçu, réservant des sensations comme l’élimination du tenant du titre, le TP Mazembe, mais aussi des scénarios incroyables, comme à Sousse où l’Etoile du Sahel, condamnée à l’exploit après sa défaite 3-0 à l’aller, a bien failli accomplir l’impossible en battant Enyimba sur le même score (3-0). Mais les étoilés ont échoué lors de la séance de tirs au but, s’inclinant 4-3 après avoir pourtant compté jusqu’à deux longueurs d’avance.

Partis du bon pied, les Tunisiens ont d’abord péché par manque de précision et à cause des sauvetages adverses. Mais sur coup-franc direct, Hamza Lahmar a libéré les siens (43e) et permis à l’ESS de rêver d’une deuxième période de folie. Et le vainqueur de la dernière Coupe de la CAF a poursuivi son incroyable remontée grâce à un doublé d’Acosta (61e, 73e), parvenant à égaliser sur l’ensemble des deux rencontres et à décrocher la séance de tirs au but.

Au cours de celle-ci, les hommes de Faouzi Benzarti, suspendu ce soir, ont cru rapidement se diriger vers la victoire après deux arrêts de Zied Jebali, tout juste entré en jeu, mais les Tunisiens ont laissé le doute s’installer en eux en butant à leur tour à deux reprises sur le portier nigérian. La séance se prolongeait mais après deux nouveaux ratés étoilés, les Nigérians finissaient par les surprendre 4-3 et se qualifier pour la phase de groupes, tandis que l’ESS retrouvera la Coupe de la CAF.

Al Ahly à la 95e !

En revanche, Al Ahly et l’AS Vita Club seront bien au rendez-vous de la phase de poules, mais c’est dans la douleur que les deux cadors ont validé leur billet ce mercredi en 8e de finale retour. Accrochés 1-1 en Tanzanie à l’aller, les Diables Rouges ont attendu les dernières secondes pour se qualifier face aux Young Africains (2-1). Hossam Ghaly (51e) avait pourtant ouvert le score pour les locaux, mais Donald Ngoma (67e) a égalisé pour les Tanzaniens. Alors qu’on se dirigeait vers les tirs au but, El-Said a surgi à la 90e+5 pour permettre au club le plus titré dans la compétition de se qualifier.

Objectif atteint également pour l’AS Vita Club. Après leur victoire 1-0 à domicile contre Mamelodi Sundowns, les Congolais ne se sont toutefois pas épargnés quelques frayeurs en s’inclinant 2-1 au retour. Si Batezadi (38e) avait ouvert le score pour les hommes de Florent Ibenge, Nthethe (41e) et Langerman (74e) ont renversé la vapeur pour les locaux qui sont passés à un but du retournement de situation. Vita Club a donc eu chaud mais permet à la RD Congo de sauver l’honneur après l’élimination du TP Mazembe.

 Les huit qualifiés :

Al-Ahly (EGY)

ASEC Mimosas (CIV)

AS Vita Club (RDC)

ES Sétif (ALG)

Enyimba (NGA)

WAC Casablanca (MAR)

Zamalek (EGY)

Zesco Utd (ZAM)