Déjà vainqueur du Séwé Sport de San-Pédro à l’aller (1-0), l’Espérance de Tunis a confirmé au retour, en s’offrant à nouveau le scalp des Ivoiriens (1-0), samedi à Radès, lors de la 4e journée de la Ligue des champions. Les Sang et Or ont pris le meilleur sur des Ivoiriens qui se sont montrés dangereux et remuants, comme prévu, au terme d’un match d’une grande intensité, comme à l’aller. Joli clin d’œil du destin : incertain toute la semaine pour la rencontre, le défenseur central algérien Anthar Yahia a donné la victoire aux Sang et Or. L’ancien Fennec a repris de la tête un corner prolongé par l’un de ses coéquipiers (57e). Oussama Darragi a eu deux occasions d’alourdir la marque dans le temps additionnel, mais le milieu de terrain a vendangé (90e +1, 90e + 2). Qu’importe, avec les trois points en poche, les hommes de Maher Kanzari ont assuré l’essentiel. Avec neuf unités, ils trônent provisoirement seuls en tête du groupe B, avec trois points d’avance sur le Coton Sport, qui se déplace demain sur la pelouse du Recreativo Libolo, et sont très bien lancés en vue d’une accession aux demi-finales. Le Séwé Sport et les Angolais ferment la marche, avec trois points au compteur.