Le 5 décembre, le match du 1er tour préliminaire retour de la Ligue des champions africaine entre le MC Alger et les Buffles du Borgou n’a pas pu avoir lieu. Invitée à se prononcer sur ce cas de figure, la Commission d’organisation des Compétitions Interclubs de la Confédération africaine de football (CAF) a tranché et reconnu comme légitimes les motifs avancés par les Béninois qui avaient mis en avant des problèmes de vol dans le contexte actuel de crise sanitaire pour expliquer leur non-venue à Alger.

D’après une note de la CAF adressée aux parties concernées, l’instance a décidé que ce match doit se jouer sur le terrain et être reprogrammé. Après le match nul 1-1 à l’aller au Bénin, cette rencontre aura lieu soit en Algérie, si les autorités permettent exceptionnellement à la délégation béninoise d’atterrir, sinon au Maroc. Aucune date n’a été définie pour l’instant, mais il faudra faire vite car le 2e tour, qui verra le vainqueur de cette double confrontation défier les Tunisiens du CS Sfaxien, débute le 22 décembre.