Coup de tonnerre ce mercredi au Kamalondo. En danger après sa défaite 2-0 au Maroc, le TP Mazembe n’est pas parvenu à renverser la vapeur et a même été tenu en échec par le Wydad Casablanca (1-1) en 8e de finale retour de la Ligue des champions. Le tenant du titre quitte donc la compétition avant même la phase de groupes et devra se contenter de la Coupe de la CAF, où il est reversé pour les barrages. Au vu de la physionomie de la rencontre, les Corbeaux de Lubumbashi pourront avoir des regrets.
Après un début de match équilibré, Salif Coulibaly pensait avoir fait le plus dur en donnant l’avantage aux Congolais de la tête sur un corner d’Asante (58e).

Les hommes d’Hubert Velud ont ensuite poussé mais le deuxième but n’est jamais venu. Peu après l’ouverture du score, Adjei a manqué une belle occasion, avant que Bope ne trouve la barre (72e). A l’image de Singulma qui a buté sur lui (48e), le gardien adverse a également réalisé un grand match. Alors que le TPM espérait mettre à profit les six minutes de temps additionnel pour marquer un second but et s’offrir une séance de tirs au but, le WAC est venu doucher ses espoirs en égalisant par Reda Hajhouj (90e+2).

Ce revers risque donc de laisser des traces et l’arbitrage va se trouver encore une fois au centre des débats. Après avoir déploré deux penalties non sifflés en sa faveur à l’aller et un penalty sévère provoqué à son encontre, le TPM pointera cette fois du doigt deux mains non sanctionnées dans la surface de réparation adverse (45e+3, 76e).

La composition du TP Mazembe : Gbohouo – Frimpong, Kimwaki, Coulibaly, Kasusula – Bope, Singuluma, Adjei – Asante, Bolingi, Kalaba.