Respectivement battus 2-0 par le WAC Casablanca et 3-0 par Enyimba à l’aller, le TP Mazembe et l’Etoile du Sahel vont devoir réaliser un 8e de finale retour de la Ligue des champions de haute volée à domicile mercredi s’ils veulent atteindre la phase de groupes de la compétition.


La saison passée, le TP Mazembe triomphait en Ligue des champions pendant que l’Etoile du Sahel soulevait la Coupe de la CAF. A peine quelques mois plus tard, la situation a bien changé et les deux géants du continent sont attendus au tournant ce mercredi s’ils veulent éviter une élimination précoce en 8es de finale retour de la Ligue des champions.

Battus 2-0 au Maroc par le Wydad Casablanca il y a dix jours, les Corbeaux de Lubumbashi partent avec un handicap conséquent. Pour garder espoir, le site officiel du TPM exhorte les Congolais à s’inspirer de la remontada du Real Madrid en C1 européenne contre Wolfsburg (0-2, 3-0), mais aussi des gros scores enregistrés ces dernières années dans un Kamalondo qui s’annonce chaud bouillant. En mémoire notamment, le 5-0 réalisé la saison passée face à un autre représentant marocain, le Moghreb de Tetouan.

Bolingi : « montrer qui est le champion« 

« Ce sera une autre ambiance, le synthétique, la forte chaleur, un public et, jusque-là, nous avons connu des difficultés à l’extérieur, alors…« , a d’ailleurs fait remarquer l’entraîneur du WAC, John Toshack. « C’est un rendez-vous où toute l’équipe se battra pour être à la hauteur de l’évènement en réalisant un grand match, lui répond en écho l’attaquant congolais, Jonathan Bolingi, on a notre football et on va l’imposer au WAC. On va oublier qu’on a été lésé sur certaines décisions arbitrales à Marrakech, à nous de montrer à cette équipe du WAC qui est le champion. »

L’ES Sahel avec 3 suspendus…

L’ambition sera la même pour l’Etoile du Sahel. Seulement, les Tunisiens partent avec des handicaps supplémentaires. Un but de plus à rattraper d’abord après la défaite 3-0 contre Enyimba, mais aussi les suspensions d’Alaya Brigui et Ahmed Akaichi sur le terrain et de l’entraîneur Faouzi Benzarti sur le banc. Il faudra bien toute la ferveur du stade Olympique de Sousse, annoncé complet, pour aider l’ESS à renverser la vapeur face à des Nigérians décomplexés.

« C’était une rencontre intéressante (à l’aller, ndlr) car on a été sous-estimés et nous avons prouvé que nous sommes capables de battre n’importe quelle équipe africaine. Nous sommes mêmes capables de nous imposer en Tunisie ! Je suis confiant« , a ainsi lâché le milieu de terrain d’Enyimba, John Uche, sur le site officiel de son club. TP Mazembe et ES Sahel, même combat !

 Le programme de mercredi en Ligue des champions

TP Mazembe (RDC) – WAC Casablanca (MAR) (0-2)

Ahli Tripoli (LBY) – ASEC Mimosas (CIV) (0-2)

ES Sahel (TUN) – Enyimba (NGA) (0-3)

Mamelodi Sundowns (AFS) – AS Vita Club (RDC) (0-1)

Al-Ahly (EGY) – Young Africans (TAN) (1-1)

 Les résultats de mardi

Zesco Utd (ZAM) 2–1 Stade Malien (MLI) (3-1)

MO Bejaïa (ALG) 1–1 Zamalek (EGY) (0-2)

ES Sétif (ALG) 0–0 Al Merreikh (SOU) (2-2)