Au lendemain du nouveau sacre de l’Espérance Tunis dans la confusion la plus totale face au Wydad Casablanca (1-1, 1-0) en finale retour de la Ligue des champions africaine, la Confédération africaine de football (CAF) a pris la parole à travers un communiqué publié ce samedi matin. L’instance a expliqué qu’un comité Exécutif d’urgence se tiendra mardi «pour débattre des issus réglementaires à réserver à cette rencontre», interrompue à la 60e minute et considérée comme remportée 1-0 par les Sang et Or.

Match à rejouer ? Année sans vainqueur ? Validation du sacre de l’EST ? Reste à savoir désormais ce que la CAF décidera, mais toutes les options semblent envisageables en rappelant toutefois qu’il semble impossible de reprogrammer ce match avant la CAN 2019 (21 juin-19 juillet).

Pour rappel, indignés par l’annulation injustifiée du but égalisateur en leur faveur à la 60e minute et par l’impossibilité pour l’arbitre Bakary Gassama de recourir à la VAR, en panne, pour visionner l’action, les joueurs du WAC ont refusé de continuer à jouer et les officiels ont finalement décidé après 1h30 de tergiversations d’accorder la victoire à l’EST (1-0) En parallèle, plusieurs échauffourées ont opposé des «supporters» tunisiens à des joueurs du WAC. Charge à la CAF de prendre la bonne décision pour éviter d’écorner un peu plus ce qu’il reste de l’image du football africain…

Le communiqué de la CAF

«Suite aux événements survenus lors du match EST/WAC comptant pour la finale retour TOTAL CAF CHAMPIONS LEAGUE 2018/2019 et après l’arrêt du match, le Président de la CAF M. Ahmad AHMAD décide de provoquer un Comité Exécutif d’urgence le 4 Juin pour débattre des issus réglementaires à réserver à cette rencontre.»

Le résumé de la soirée en vidéo

Le sacre de l’EST en images

Publiée par Esperance-de-Tunis.net sur Vendredi 31 mai 2019