Attention phénomène! A 9 ans à peine, Madin Koroghli, surdoué du dribble et du passement de jambes, est présenté comme le futur Zidane. Comme le légendaire meneur de jeu des Bleus, ce jeune franco-algérien est considéré comme un génie. Et, déjà, les plus grands clubs suivent de près l’évolution de ce gamin aux pieds d’or.


9 ans à peine et du talent plein les chaussettes: Madin Koroghli est déjà présenté comme le futur Zinédine Zidane. Ce jeune roubaisien d’orgine algérienne affole déjà les médias du monde entier: le gamin a été repéré grâce à une vidéo de ses exploits techniques alors qu’il n’avait que 6 ans. Postées sur YouTube, les images ont déjà été vues plus d’un million de fois.

Le jeune prodige, dont le record de jongles est établi à plus de 1300, a déjà eu les honneurs du Grand Journal de Canal+ ou de Téléfoot sur TF1. « Et on a refusé du monde, insiste Mohamed, son père, auprès de nos confrères de Nordway. Le 20 Heures de France 2, par exemple. Mais c’était affolant, il y avait des journalistes jusque devant l’école de Madin. Il aurait presque fallu un garde du corps, car d’autres l’attendaient au bout de la rue. » Madin a même été invité à Hong Kong pour pour une soirée de gala. Tous frais payés par les organisateurs, comme pour cette exhibition aux Émirats arabes unis. « Pour une prestation de cinq minutes, à Dubaï, on est restés dix jours. Tous ensemble, on a ainsi pu découvrir tout ce qu’on voulait voir. Mais encore une fois, tout ça, c’est tant que Madin aime faire ça. Et seulement quand ça tombe pendant les vacances scolaires. Là, on vient de refuser un voyage aux États-Unis. »

Just Fontaine comme conseiller

Mais les journalistes et les organisateurs d’exhibitions ne sont pas les seuls sur les rangs. Des cadors européens se seraient renseignés sur l’élève de CM1. Chelsea, le Real Madrid, Manchester United ou le Milan AC gardent en effet un oeil sur Madin, qui a su s’entourer. C’est Just Fontaine, le recordman des buts inscrits en une seule Coupe du monde, qui conseille gracieusement la famille : « J’ai entendu parler du gamin. Je les ai rencontrés et je leur ai proposé de les conseiller. Juste pour éviter les mauvaises personnes qui viendraient rôder autour de lui, affirme l’ancien international français à Nordway. Madin, il faut qu’il grandisse. Mais il est extrêmement doué. Je suis d’ailleurs en train de voir avec Arsenal pour trouver un accord pour la suite. Attention, pas maintenant ! Mais quand il sera plus âgé. Je suis persuadé qu’Arsène Wenger saura en tirer le meilleur parti. »

Comme Zinédine Zidane, son idole, Madin pourrait avoir le choix quant à la sélection nationale pour laquelle il souhaitera jouer. Alors, la France ou l’Algérie? « En fait, il répond selon l’interlocuteur…, avoue son père. Visiblement brillant balle au pied, le petit Madin est, pour l’heure, attaquant au LOSC, où il évolue avec les moins de 10 ans. Au sein de club lillois, on se méfie. « C’est un gamin qui sait tout faire avec un ballon. En plus, il a un sens du jeu intéressant, assure à Nordway Jean-Michel Vandamme, directeur du centre de formation de Lille avant d’émettre un bémol. On n’imagine pas l’impact mental qu’il peut y avoir dans le football. La capacité à faire les bons choix, à bien s’entourer est déterminante. C’est pour cela que la médiatisation à son âge peut être dangereuse, même si ses parents me paraissent des gens sérieux. Mais lui, comment vit-il cela à l’intérieur ? Et comment le vivra-t-il quand il se rendra vraiment compte de tout cela ? » Réponse dans une dizaine d’années.

 La vidéo de ses exploits: