Le week-end des Africains d’Europe – 9

Dans les grands championnats européens, les Africains ont connu des fortunes diverses. Si les Ivoiriens Gervinho et Salomon Kalou se sont une nouvelle fois illustrés, Bakary Koné et Lyon sont complètement passés à côté de leur match à Montpellier.



 En Hausse

Sulley Muntari (AC Mila) : Malgré la défaite de son équipe face à la Juventus Turin (2-3), l'international ghanéen a été à la fête et surtout plein de réalisme avec un doublé. L'une des rares satisfactions milanaises dans la soirée de dimanche.

Younes Belhanda (Dynamo Kiev) : l'international marocain a attendu la 12e journée du championnat d'Ukraine pour marquer les esprits. Auteur d'un triplé retentissant contre le Metalurg Donetsk, le milieu de terrain a été dans tous les bons coups de son équipe. L'homme du match avec le Nigérian Haruna et le Congolais Mbokani, tous les deux auteurs d'un doublé.

Cheik Diabaté (Bordeaux) : Décevant la journée précédante contre Evian, l'attaquant malien s'est rattrapé avec la réception de Sochaux en signant un doublé (4-1). Dans tous les bons coups offensifs, l'Aigle a su faire parler sa puissance pour mettre à mal la défense des Lionaceaux.

Salomon Kalou (Lille) : Auteur de son 15e but depuis le début de l'année 2013, l'ancien de Chelsea poursuit sur la lancée de ses dernières sorties. Cette fois-ci, c'est Ajaccio qui en a fait les frais, subissant les dribbles déroutants de l'Eléphant, auteur d'un but et bien aidé par le duo sénégalais Pape Souaré – Idrissa Guèye.

Gervinho (AS Roma) : Une nouvelle fois remuant contre l'Inter (0-3), l'ancien d'Arsenal a grandement contribué au succès des Romains en adressant la passe décisive sur l'ouverture du score de Totti. Déroutant par ses accélérations, c'est encore lui qui va obtenir la faute sur le penalty du 2-0.

Kevin Prince Boateng (Schalke 04) : Nouvelle victoire et nouveau but pour l”international ghanéen. Cette fois-ci, c'est Augsburg qui a subi la loi de Schalke (4-1). Le milieu de terrain a été auteur de l'égalisation, avant que son équipe, en supériorité numérique, ne déroule par la suite.

 En baisse

Bakary Koné (Lyon) : Si l'OL a pris l'eau dimanche à Montpellier (5-1), la prestation du Burkinabé n'y est pas étrangère. Pris de vitesse par les attaquants héraultais, le défenseur a été à la peine durant tout le match, accumulant les erreurs de placement et de marquage. Il n'a pas non plus été aidé par Henri Bedimo, trop souvent débordé par Souleymane Camara.

Jordan Ayew (Marseille) : Titularisé pour le choc face au PSG, le jeune attaquant ghanéen a une nouvelle été trop discret. Il n'a eu qu'une seule occasion pour se mettre en évidence, avant de disparaître des débats et d'être remplacé en seconde période.

Saphir Taïder (Inter Milan : Très en vue lors de ses dernières sorties, l'international algérien a été mis en difficulté par la Roma. Pris dans la tenaille dans l'entrejeu, il a eu du mal à guider le jeu de son équipe et a du souvent défendre face aux assauts romains. Marqué par l'effort, il a logiquement cédé sa place après la mi-temps.

Pierre-Emerick Aubameyang (Dortmund : Battu 2-0 par Mönchengladbach, le Borussia Dortmund a concédé sa première défaite de la saison. Une rencontre au cours de laquelle l'attaquant gabonais a eu du mal à se montrer, contrairement à ses dernières sorties. Peu inspiré, il n'a pas pesé dans le jeu de son équipe.

Avatar photo
Mansour Loum