Ligue des champions CAF : Vita Club battu, Génération Foot et l’ASEC s’en sortent, les FAR Rabat assurent

L’essentiel des matchs du tour préliminaire aller de la Ligue des champions africaine avaient lieu dimanche.

En déplacement, les cadors ont pour la plupart assuré, à l’image de l’Etoile du Sahel, victorieuse 2-0 vendredi sur le terrain du CS Constantine. Au Togo, les champions marocaines des FAR Rabat ont ainsi accompli une excellente opération en disposant de l’ASKO Kara (1-0) sur un but de l’Ivoirien Lamine Diakité (18e). Les Ivoiriens de l’ASEC Mimosas, au Bénin contre Coton Sport et les Sénégalais de Génération Foot en Guinée contre le Hafia, ont quant à eux ramené un 0-0 plutôt positif mais qui les place en danger en cas de match nul avec buts au retour.

Un futur membre de la Super League africaine mord la poussière

Défaite en revanche pour Vita Club, pas rentré indemne de son périlleux déplacement en Angola contre Primero de Agosto (1-0). Le Congolais Dago Tshibamba a inscrit le seul but de la partie (71e). Les Dauphins Noirs devront renverser la vapeur et impérativement marquer dans une semaine au retour. Même contrainte pour les Nigériens d’Enyimba. Le futur membre de la Super League africaine s’est mis en danger en se faisant renverser à la 96e minute sur le score de 4-3 à l’extérieur par les Libyens d’Al Ahly-Benghazi. Pour rappel, Al Ahly, le Wydad Casablanca, l’Espérance de Tunis, le CR Belouizdad, Horoya, Pyramids, Mamelodi Sundowns, Simba, Petro de Luanda et le TP Mazembe sont tous exemptés de ce tour préliminaire.

Ligue des champions CAF : Vita Club battu, Génération Foot et l’ASEC s’en sortent, les FAR Rabat assurent
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.