Bien muselé et pas en réussite, Sadio Mané a été remplacé dès la mi-temps du 8e de finale aller de la Ligue des champions opposant son équipe de Liverpool à l’Atletico Madrid (défaite 1-0) mardi. L’ailier sénégalais avait frôlé l’expulsion avant la pause suite à un coup de coude involontaire face à Vrsaljko et son entraîneur Jürgen Klopp n’a pas souhaité prendre le moindre risque en raison de l’attitude des Colchoneros qu’il a taclés.

«J’avais un peu peur que ses adversaires tombent par terre même si Sadio leur soufflait dessus (il mime le soufflement)», a ironisé le technicien en conférence de presse. «Je ne voulais pas risquer cette situation, c’est pour ça que je l’ai fait sortir. (…) Ça fait partie du football, je n’aime pas ça. Leur plan était surement de faire en sorte que Mané soit exclu.»

Auteur de 5 buts en 4 matchs en 8es de finale lors des deux dernières saisons avant de rester muet mardi, le Lion compte bien se rattraper le 11 mars au retour dans son jardin d’Anfield.