Recruté lundi sous la forme d’un prêt avec option d’achat en provenance de Villarreal, Karl Toko-Ekambi fêtait son premier match avec l’Olympique Lyonnais ce dimanche contre Toulouse (3-0) en Ligue 1. Comme prévu remplaçant au coup d’envoi, l’attaquant camerounais a effectué une entrée en jeu précipitée à la 25e minute suite à la sortie de Martin Terrier, victime d’un malaise vagal.

Aligné sur l’aile droite, l’ancien Angevin s’est surtout distingué par ses retours défensifs dans son propre camp qui ont fait du bien. Offensivement en revanche, le Lion Indomptable s’est montré bien discret, pas aidé certes par un Rafael qui a joué très bas un cran en dessous de lui. Peu de débordements, peu de dribbles ou même de centres à mettre à son actif. On l’a un peu plus vu en seconde période lorsqu’il a parfois permuté avec Maxwel Cornet, mais rien d’extraordinaire.

La recrue peut même s’estimer heureuse d’avoir échappé au penalty au retour des vestiaires lorsqu’il a loupé un dégagement et donné un coup involontaire sur le tibia de Leya Iseka dans sa propre surface. Mais le lauréat du Prix Marc-Vivien Foé 2018 a ensuite inscrit son premier but avec l’OL en profitant d’une récupération haute dans le camp adverse pour battre Kalinic d’une frappe croisée entrée avec l’aide du poteau (77e). De quoi forcément rehausser son bilan, même si dans le jeu on attend beaucoup plus de sa part.

Le but de Toko-Ekambi en vidéo