Pas parvenu à s’entendre avec son club formateur, Rachid Ghezzal (28 ans) a quitté l’Olympique Lyonnais libre au terme de son contrat à l’été 2017. Avec le recul, l’international algérien déplore la tournure des événements.

«Mon souhait était de prolonger l’aventure à l’OL, je l’ai dit à la direction et dans les interviews. Je me sentais bien, j’avais mes proches, je voulais faire plus. J’avais commencé quelque chose de bien avec l’équipe et je voulais sortir par la grande porte», a assuré l’actuel l’ailier de la Fiorentina dans un direct sur Instagram avec le compte Confinement Football Club.

«Malheureusement, dans le football ça ne se passe pas toujours comme on le veut, le président (Jean-Michel Aulas) était dans son rôle de mettre un peu la pression pour que je signe. (…) Là où ça m’a touché, c’est qu’un an auparavant, je vois tous les potes qui prolongent bien et très rapidement. Je me disais que ça allait se passer comme ça pour moi. Après ça devient malsain avec la famille, les proches, le président et tout devient public», a regretté le Fennec, qui peine à reprendre le fil de sa carrière depuis son départ de l’OL.