En poste depuis 2015 mais pris en grippe depuis plusieurs mois, Alain Giresse a démissionné mercredi de ses fonctions de sélectionneur du Mali. D’après le président de la Fédération malienne (Femafoot), Boubacar Baba Diarra, le Français craignait pour sa sécurité. « Il dit ne plus pouvoir psychologiquement diriger l’équipe. De plus, il dit agir ainsi pour sa propre sécurité« , a expliqué le dirigeant.

« La déception n’est pas tant sportive que née d’une incompréhension. On a fixé à cette équipe des objectifs qu’elle ne peut pas atteindre« , s’est de son côté justifié Giresse auprès de l’AFP. « Cela devenait trop difficile. »