Ça sent la crise au Mali. Mercredi, le ministère des Sports a pris la décision de dissoudre la Fédération de football (Femafoot). L’organe se trouvait en conflit ouvert avec plusieurs clubs depuis de longs mois. En attendant, « il est mis en place un comité provisoire chargé d’organiser, de gérer, d’animer, de promouvoir et de développer le football au Mali jusqu’à l’élection d’un nouveau bureau fédéral« , annonce le gouvernement dans un communiqué. Avec cette décision, le Mali s’expose toutefois à des sanctions de la FIFA hostile à toute ingérence gouvernementale dans les affaires des fédérations.