Manchester City-Inter Milan : les mots de Mahrez avant la finale

Après André Onana et Pep Guardiola, c’est au tour de Riyad Mahrez de se mouiller avant la finale tant attendue de Ligue des Champions mettant aux prises Manchester City et l’Inter Milan.

Il a été le premier à lancer les hostilités. André Onana, le gardien de l’Inter Milan, qui fera sa 41e apparition de la saison samedi en finale de C1, avait lancé un avertissement aux Skyblues à quelques jours du choc. « Samedi, nous jouerons un match important contre l’équipe qui est probablement la meilleure au monde, mais nous sommes l’Inter. (…) Ce sera difficile pour nous, mais aussi pour eux. (…) Nous n'avons pas peur d'eux », avait fait savoir l’ex-international camerounais (34 capes), en des termes biens choisis.

Mahrez préfère se « concentrer » sur… City

Plus récemment, Riyad Mahrez a également été invité à s’exprimer sur l’adversaire, l’Inter Milan. Sans se voir trop beau, l’international algérien préfère insister sur l’accomplissement individuel de chaque Citizen, capital pour enfin toucher le graal, deux ans après avoir été si près du but. « Nous étions déjà en finale il y a deux ans. Nous avons fait une demi-finale et deux finales en trois ans, c’est très important. Je pense que nous méritons de gagner la Ligue des champions, mais mériter ne signifie pas que nous l’avons déjà gagnée. Pour cela, nous devons le prouver sur le terrain, en tant qu’équipe et en tant qu’individus. Nous observons l’Inter, comment ils défendent et comment ils attaquent, pour essayer de les battre. Ils ont de très bons joueurs, mais nous devons nous concentrer sur nous-mêmes », a déclaré le Fennec.

Remplaçant lors des quatre derniers matches de LdC cette saison (quarts de finale et demi-finales), Mahrez devrait débuter la finale, samedi à Istanbul, sur le banc. À moins d’un nouveau coup tactique de Pep Guardiola qui déciderait de le titulariser à la place de Bernardo Silva, comme révélé par le Corriere dello Sport. Le Portugais a notamment offert une masterclass contre le Bayern Munich en quarts puis face au Real Madrid en demies. L’entraineur espagnol n’en serait pas à son coup d'essai…

Manchester City-Inter Milan : les mots de Mahrez avant la finale
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.