Si la perspective de disputer le Mondial 2018 incite bon nombre de binationaux à se rapprocher du Maroc, ce n’est pas le cas de Brahim Diaz. Né en Espagne d’un père marocain et d’une mère espagnole, le milieu offensif de Manchester City ne jure que par la Roja. D’après le journal Almassae, la pépite de 18 ans l’a clairement fait comprendre au sélectionneur des Lions de l’Atlas, Hervé Renard, au cours d’une rencontre effectuée en présence de sa famille la semaine dernière. Le natif de Malaga a disputé 28 minutes avec les Skyblues cette saison en Ligue des champions.