Le sort s’acharne sur Eric Bailly… Touché aux ligaments du genou droit fin avril, l’international ivoirien avait été contraint de manquer la CAN 2019. Alors qu’il a retrouvé les terrains ces derniers jours lors des matchs de pré-saison de Manchester United, le défenseur central a subi un nouveau coup d’arrêt jeudi dernier en sortant sur blessure seulement quelques minutes après son entrée en jeu lors du match amical contre Tottenham (2-1).

Mardi soir, le verdict est tombé pour l’Eléphant et celui-ci n’a rien de réjouissant : le champion d’Afrique 2015 a de nouveau dû être opéré du genou et il risque de devoir patienter jusqu’au Boxing Day avant de retrouver les terrains…

«Il s’est fait opérer aujourd’hui. Il va manquer quatre à cinq mois de compétition. On espère le voir de retour vers Noël. L’opération s’est bien passée, il va bien», a commenté l’entraîneur des Red Devils, Ole Gunnar Solskjaer, en conférence de presse. Il va falloir beaucoup de courage à Bailly pour surmonter cette nouvelle épreuve…